Alors qu’Apple investit de plus en plus dans ses magasins, avec des rénovations continues tant sur le plan architectural que sur le plan des activités proposées aux clients, Microsoft annonce la fermeture définitive de tous ses magasins physiques.

Tout comme Apple, Microsoft avait temporairement fermé ses magasins en mars en raison de la pandémie du COVID 19. Apparemment, cette période d’inactivité a donné aux dirigeants de Microsoft le temps de réfléchir à leurs plans et de changer radicalement leur stratégie. La société a en effet annoncé un “changement stratégique” dans les opérations de vente au détail, déplaçant toute l’attention sur le magasin et le support en ligne.

Les magasins physiques ne rouvriront pas et ces fermetures coûteront environ 450 millions de dollars à l’entreprise. Microsoft maintiendra une petite présence au détail sous la forme de petits centres d’expérience Microsoft à Londres, New York, Sydney et sur le campus de Redmond. Le personnel travaillant dans divers magasins se verra offrir des emplois dans les ventes en ligne et dans les rôles de service à la clientèle et de soutien.

Le premier magasin a été ouvert en 2009, en même temps que la sortie de Windows 7. Microsoft visait à recréer le charme et le prestige des Apple Store, mais n’a jamais réussi. Les magasins les plus récents comprenaient également des articles tels que le bureau Answers, une copie du Genius Bar, et étaient souvent ouverts dans des endroits très proches des Apple Store. La plupart de ces magasins ont été ouverts aux États-Unis et quelques-uns dans d’autres pays.

Malgré les nombreux investissements, les Microsoft Store n’ont jamais égalé les Apple Store en termes de chiffre d’affaires, de nombre de visiteurs et de type d’expérience et souvent, sur le net, des photos de magasins Microsoft vides et d’Apple Store complets ont circulé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom