Apple a récemment annoncé son intention de passer des processeurs Intel aux puces ARM personnalisées sur Mac baptisées “Apple Silicon Mac”. Depuis quelque temps, des rumeurs circulent autour de ce possible changement, mais l’une des principales raisons de ce choix concernerait les problèmes récents de certains processeurs Intel.

Apple ARM

François Piednoël, un ancien ingénieur d’Intel, a déclaré à PCGamer qu’Apple n’était pas satisfaite des processeurs Intel depuis l’introduction de l’architecture Skylake en 2015. Piednoël dit que les processeurs Intel Skylake avaient plusieurs problèmes. D’ajouter qu’Apple était le client avec le plus de nombres des plaintes concernant l’architecture.

« La qualité de Skylake était plus qu’un problème, elle était anormalement basse. Fondamentalement, nos amis Apple sont devenus le numéro un des problèmes d’architecture. Et dans ce cas, cela s’est très mal passé. Je crois que les problèmes avec Skylake ont incité Apple à détester les processeurs Intel et à commencer à développer des processeurs personnalisés. »

Apple a d’abord utilisé les processeurs Skylake avec l’iMac 2015, puis la société a également lancé les modèles 2016 de MacBook et MacBook Pro avec la même architecture.

Bien qu’Apple n’ait jamais caché un certain mécontentement à l’égard des processeurs Intel, il est probable que ce n’est pas la seule raison. Comme on le voit avec les iPhone, la société aime contrôler le matériel et les logiciels pour offrir la meilleure intégration possible. Et certainement là qu’est née l’idée de développer des processeurs personnalisés, indépendamment des problèmes avec Intel.

Rappelons qu’Apple se donne deux ans, d’ici 2022, pour passer toute sa gamme Mac à l’ARM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom