Tim Cook a déclaré qu’il n’était pas d’accord avec le choix du président des États-Unis de suspendre les visas de travail des immigrants. Les PDG de Google, YouTube et Tesla ont également fait connaître leurs mécontentements.

Tim Cook

Lundi, le président Donald Trump a signé un décret portant sur la suspension des visas de travail des étrangers. L’ordonnance comprend également le visa L-1, qui permet aux entreprises de transférer du personnel de l’étranger aux États-Unis, et le visa H-1B, qui permet aux entreprises d’embaucher des travailleurs diplômés dans des professions spécialisées.

Tim Cook a condamné la décision de Trump sur Twitter, affirmant que la diversité est une qualité positive plutôt qu’un obstacle à surmonter.

Tim Cook n’était pas le seul à s’élever publiquement contre les nouvelles restrictions de visa. Le PDG de Google, Sundar Pichai, a également condamné le décret de Trump.

La CNBC souligne que, selon le Migration Policy Institute, près de 219 000 travailleurs pourraient être empêchés d’entrer et de travailler aux États-Unis. Les géants de la technologie comptent souvent sur le programme H-1B, qui permet à 85 000 « spécialistes » de déménager aux États-Unis avec leur famille.

En 2019, Amazon a reçu plus de visas H-1B que toute autre entreprise aux États-Unis, à tel point qu’un porte-parole de l’entreprise a évoqué cette situation :

« Bloquer l’entrée de professionnels hautement qualifiés dans le pays qui peuvent contribuer à la reprise économique américaine met en péril la compétitivité mondiale américaine. »

En octobre 2019, Tim Cook, en collaboration avec le vice-président principal d’Apple Deirdre O’Brien, a présenté un exposé à la Cour suprême à l’appui de la conservation du programme d’action différée pour les arrivées d’enfants. Toujours au cours du même mois, Cook a continué d’exhorter le Sénat américain à adopter la Fairness for High-Skilled Immigrants Act, déclarant que « les immigrants rendent ce pays plus fort et notre économie plus dynamique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom