Peu avant le début de la WWDC 2020, Apple a approuvé une nouvelle version de l’application de messagerie « Hey » sur l’App Store, après la controverse de ces derniers jours.

Hey

En réponse au directeur marketing d’Apple, Phil Schiller, l’équipe de Hey a soumis la version 1.0.3. Celle-ci intègre désormais une option qui permet d’essayer gratuitement toutes les fonctions de l’app pendant 14 jours. En activant l’essai gratuit, les utilisateurs reçoivent une adresse e-mail temporaire @hey.com avec laquelle ils peuvent tester l’application.

Comme indiqué par The Verge, Basecamp n’a pas encore adopté de système d’achat intégré et les utilisateurs sont invités à activer l’abonnement directement depuis le site Web de l’entreprise. Hey a également activé le support multi-utilisateurs pour les entreprises, après qu’Apple ait initialement contesté le manque de fonctionnalités commerciales au sein de l’application.

Le fondateur de Basecamp, David Heinemeier Hansson, avait qualifié Apple de « gangster » après plusieurs refus de publier Hey sur l’App Store.

Comme expliqué plus tôt cette semaine, Hey a été initialement approuvé sur l’App Store, mais les mises à jour suivantes ont été rejetées par Apple. En effet, les utilisateurs n’étaient pas autorisés à activer l’abonnement via le système d’achat intégré à l’application. De plus, l’app n’offrait aucune fonctionnalité sans activer cet abonnement.

En attendant, ce remue-ménage a permis à Hey de se faire beaucoup de publicité.

Partager un commentaire