Zoom revient sur ses étapes et activera le chiffrement de bout en bout même pour les utilisateurs non abonnés au service, dès juillet.

Zoom : chiffrement de bout en bout

Initialement, Zoom a déclaré qu’il n’offrirait pas de chiffrement de bout en bout (E2EE) aux utilisateurs gratuits de la plate-forme. Mais hier, la société a annoncé que la protection GCM AES 256 sera désormais disponible pour tout le monde le mois prochain. Son objectif est d’équilibrer la sécurité du service avec les risques que la plate-forme soit utilisée à des fins illégales, mais a maintenant “identifié la manière d’équilibrer les deux”.

La société affirme avoir reçu des commentaires d’organisations de défense des libertés civiles, d’experts en sécurité et du gouvernement pour changer de cap et offrir un cryptage à tous les utilisateurs et pas seulement à ceux qui paient un abonnement. Dans la pratique, Zoom demandera aux utilisateurs gratuits de passer par un processus de vérification pour activer le cryptage. Les utilisateurs pourront toujours désactiver le cryptage s’ils le souhaitent ou s’il n’est pas compatible avec leurs appareils.

Zoom fait donc le choix de soumettre les utilisateurs à un processus de vérification supplémentaire pour activer le chiffrement de bout en bout. C’est une étape obligatoire pour avoir une plus grande sécurité pendant les appels vidéo.

Zoom a connu un énorme succès lors de la pandémie du COVID-19. Des millions de personnes ont commencé à travailler à domicile et à rester en contact avec leurs collègues et clients par appel vidéo.

L’application est disponible gratuitement pour iPhone et iPad.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom