Le PDG de Broadcom, l’un des principaux fournisseurs d’Apple, a déclaré que la gamme iPhone 12 arrivera plus tard que prévue.

iPhone 12

Comme le rapporte Bloomberg, le PDG de Broadcom a partagé des informations sur le lancement de l’iPhone 12…bien qu’il n’ait jamais mentionné explicitement Apple. Lors d’une téléconférence sur les bénéfices de son entreprise, Hock Tan a évoqué : « un grand retard dans le lancement d’un produit fabriqué par un client d’Amérique du Nord qui produit d’importants téléphones portables. »

Comme Apple est une entreprise nord-américaine qui produit “d’importants téléphones mobiles”, il ne fait aucun doute qu’il s’agit bien des iPhone 12.

Selon Tan, ces smartphones seront commercialisés entre la mi-octobre et la fin octobre. Et non en septembre selon les prévisions initiales. D’ajouter que les revenus de Broadcom au troisième trimestre de l’année seront beaucoup plus faibles qu’en 2019. La situation devrait ensuite s’inverser au trimestre suivant, a précisé Hock Tan.

Bloomberg, l’analyste Ming-Chi Kuo et le Wall Street Journal avaient déjà évoqué un éventuel retard dans le lancement de l’iPhone 12. Il n’est pas exclu qu’Apple puisse toujours présenter les nouveaux iPhone lors d’un événement à la mi-septembre. Toutefois, ils pourraient être lancer avec un mois de retard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom