Selon Nikkei, Apple a anticipé la possibilité d’augmenter la production d’iPhone par rapport aux volumes de l’an dernier chez plusieurs fournisseurs. Et ce malgré les craintes d’une crise économique qui pourrait ralentir leur demande.

production iPhone

Les analystes avaient prédit un “super cycle” d’environ 220 millions d’iPhone vendus en 202 principalement grâce à la 5G. Mais ça, c’était avant une potentielle récession mondiale causée par les blocages liés au coronavirus qui mettent à genoux différents secteurs de l’économie.

Malgré ces difficultés, Apple aurait déclaré à ses fournisseurs chinois qu’elle prévoyait une augmentation de sa production dans les prochains mois. Son objectif serait d’atteindre 213 millions d’unités d’ici la fin de l’année. Un chiffre très positif, qui représenterait +4% par rapport aux ventes de 2019. La moitié de ce chiffre sera consacré à l’iPhone 12, tandis que les 50% restants seront répartis entre les iPhone et les autres smartphones encore répertoriés dans les différentes parties du monde.

De plus, le chiffre est supérieur aux nouvelles estimations des analystes. En effet, suite au coronavirus, ces derniers ont abaissé leurs prévisions de 220 à 200 millions d’iPhone écoulés en 2020. Le nouvel iPhone SE connaît un grand succès, du moins selon les estimations préliminaires. Selon les analystes, Apple vendra 15 millions de son iPhone le moins cher d’ici la fin de l’année.

Il n’est pas exclu qu’Apple, une entreprise riche en liquidités, ait choisi d’augmenter la production non pas tant pour répondre à la demande future des utilisateurs, que pour sécuriser les approvisionnements, quitte à accumuler des produits à vendre dans les prochains mois. En fait, de nombreux fournisseurs risqueraient de connaître de graves difficultés sans un grand nombre de commandes de la part d’Apple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom