De nouvelles données de Canalys confirment que les ventes de Mac ont subi une forte baisse au premier trimestre 2020. La raison est liée à la pandémie du coronavirus, selon le cabinet d’analyse. Ce dernier souligne néanmoins que le secteur des PC a pourtant connu une croissance de la demande.

ventes Mac

Canalys note également qu’en raison de « retards de production importants et des problèmes logistiques qui en résultent », les expéditions ont diminué d’année en année. Selon les données, les expéditions de PC ont atteint 53,7 millions au premier trimestre 2020, en baisse de 8% par rapport au même trimestre de l’année dernière. Les fabricants de PC sont restés stables, mais ont perdu l’opportunité de connaître une croissance potentielle en raison de retards dans la chaîne d’approvisionnement.

Lenovo reste le leader du marché des PC avec 12,8 millions d’unités expédiées, HP se classe deuxième avec 11,7 millions d’unités, tandis que la troisième marche va Dell avec 10,5 millions d’unités.

ventes Mac

En quatrième position, nous trouvons Apple, qui enregistre une baisse des expéditions de plus de 20%. Cela en fait le fabricant le plus touché parmi les 5 premiers du classement. Au premier trimestre 2019, Canalys a estimé que les livraisons de Mac s’élevaient à 4,07 millions d’unités, qui sont toutefois tombées à 3,2 millions pour le premier trimestre 2020.

Canalys note également que « de nombreux autres produits technologiques nationaux » ont connu une croissance importante au cours de cette période, notamment les moniteurs, les webcams, les imprimantes et les écouteurs. Apple perd dans ces catégories car elle ne produit pas ce type de produits, à l’exception des écouteurs et du moniteur Pro Display XDR. Cependant, cet écran ne se destine pas à un large public, ne serait-ce que par son prix de vente élevé.

Comme toujours avec ces rapports, il est important de se rappeler qu’Apple ne signale plus les ventes de Mac individuels ou de ses produits. Les données de Canalys sont basées sur des éléments tels que l’analyse de la chaîne d’approvisionnement et les enquêtes auprès des consommateurs, il est donc évident qu’elles doivent être prises avec un certain recul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom