Grâce à une série d’emails obtenus par The Verge, nous savons que Tim Cook a travaillé personnellement pour éviter à Apple les taxes sur les imports chinois. Les emails ont été obtenus sur demande de la Freedom of Information Act.

Tim Cook & Donald Trump

Les emails en question remontent à l’été dernier avec le représentant des ventes américain Robert Lighthizer et son bureau. Apple cherchait à obtenir des exonérations taxes pour diverses pièces importées de Chine. Cela concernait notamment certaines pièce détachées nécessaires pour l’assemblage du nouveau Mac Pro.

« Le personnel de Cook est resté en contact avec Lighthizer après la rencontre entre les deux, avec au moins un appel ultérieur ayant lieu à 4h30 le 5 août. Une grande partie de l’échange des emails est rédigée comme des informations commerciales sensibles, mais il est très probable que l’énorme impact commercial que les taxes auraient eu sur les produits de la société Cupertino ait été discuté. »

Comme nous le savons, Apple a réussi plus tard à négocier avec l’administration Trump des exonérations taxes. De nombreuses demandes d’Apple ont été acceptées. Apple a également évité les taxes sur d’autres appareils tels que les iPhone, iPad, MacBook. Et récemment, la taxe de 15% sur l’Apple Watch a été supprimée.

L’implication étroite de Tim Cook dans ces négociations n’est pas entièrement surprenante. De nombreux rapports ont souligné à plusieurs reprises les relations étroites d’Apple avec le président Donald Trump. Sans oublier que l’administration Trump se tourne également souvent vers Cook pour des conseils sur certaines questions économiques.

Pour l’instant, Apple a refusé de commenter la question, tandis que le représentant commercial américain n’a pas répondu à la demande de commenter ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom