Pour contrôler les déplacements des gens pendant le confinement, le gouvernement US utilise les données de localisation des smartphones (Ad Location Data). Généralement, elles sont utilisées par l’industrie de la publicité pour suivre les utilisateurs et proposer des publicités ciblées.

gouvernement US

Comme le rapporte le Wall Street Journal, les autorités locales et les centres de contrôle et de prévention des maladies aux États-Unis ont reçu des données anonymes sur les déplacements de personnes vers les zones les plus à risque. L’objectif est de créer une grande base de données pour plus de 500 villes à travers le pays. Les informations seront utilisées pour savoir si et comment les personnes respectent l’ordre de confinement.

Bien que ces données soient anonymes et agrégées, le Wall Street Journal rapporte que certains défenseurs de la vie privée exigent des garanties solides dans le traitement de ces informations, afin de prévenir les abus. Une grande partie des données est collectée à partir des smartphones à l’aide des mêmes outils mis à la disposition de l’industrie de la publicité pour suivre anonymement les utilisateurs et diffuser des annonces spécifiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom