Un nouveau démontage du nouvel iPad Pro 2020 de 12,9 pouces, en plus de montrer l’extrême similitude avec le modèle précédent, se concentre sur le scanner LiDAR. Celui-ci révèle qu’il n’offre pas le même niveau de sensibilité que le système TrueDepth de Face ID.

iPad Pro 2020

Le deuxième démontage de l’iPad Pro 2020, cette fois réalisé par iFixit, est un peu inhabituel. En fait, la phase de démontage est plutôt courte. Elle se concentre principalement sur l’une des nouvelles fonctionnalités de ce nouveau modèle, le scanner LiDAR.

Le nouveau module de caméra se sépare du reste de la machine avec seulement quelques vis et contient un capteur ultra-large de 10 MP ainsi qu’une caméra de 12 MP et le scanner LiDAR. Ce dernier se compose de deux modules superposés, constitués d’un émetteur VCSEL et d’un capteur de réception. Le premier émet une série de points infrarouges détectés par le capteur.

Le système LiDAR émet un motif régulier de points, considérablement moins dense que celui utilisé par le système TrueDepth de Face ID. Ce n’est pas réellement un problème, car ce capteur n’est pas conçu pour être utilisé avec Face ID. Son rôle se limite à une cartographie de la profondeur plus simplifiée sur une plage plus large. Ci-dessous, vous pouvez voir une comparaison entre les deux système :

iPad Pro 2020
LiDAR à gauche, Face ID à droite

Pour le reste, iFixit explique que tout semble identique au modèle précédent. Même sur ce modèle, la carte mère est collée à l’intérieur avec des câbles qui passent en-dessous, comme pour la batterie. Ces dernières sont maintenues en place avec un adhésif à libération élastique, bien que pour certaines zones un adhésif normal soit toujours utilisé. De fait, cela complique leur remplacement. Les deux cellules ont une capacité totale de 36,59 Wh, identique au modèle de 2018. Sur la carte, on retrouve la puce A12Z Bionic avec 6 Go de RAM, par rapport aux 4 Go des modèles précédents, à l’exception du modèle 1To de 2018. Il s’agit de la même puce que l’A12X, sauf qu’Apple a activé le 8ème cœur graphique.

Dans ce cas également, l’indice de réparabilité est très faible, seulement 3 sur 10.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom