TSMC, l’un des plus grands fabricants de processeurs au monde, est sur le point de présenter un projet de création d’une usine aux États-Unis. Apple est indirectement concernée par la question, étant donné que TSMC produit toutes les puces de la série Ax de la société.

TSMC

Pendant la crise commerciale américano-chinoise, l’administration Trump aurait demandé à TSMC de cesser de produire des processeurs pour Huawei. Cette rumeur a ensuite été démentie par la suite par le gouvernement taïwanais. Cependant, Trump lui-même fait pression pour que TSMC construise sa première usine aux États-Unis. Tel un échange de faveurs pour ne pas officialiser la demande d’arrêter la production de puces pour Huawei.

Selon les dernières nouvelles, TSMC aurait accepté la demande. La société aurait même déjà commencé à vérifier certains emplacements possibles sur la côte ouest. Apparemment, cette usine sera d’avant-garde et pourra produire les nouvelles puces avec un processus de 2 nm. Étant donné que cette technologie ne sera pas prête immédiatement, il est probable que la nouvelle usine aux États-Unis n’ouvre qu’entre 2024 et 2025. Les processeurs 2 nm qu’Apple utilisera sur les iPhone, ne pourraient donc sortir que dans 4 ou 5 ans.

Malgré ce long délai, l’administration Trump fait pression pour que TSMC annonce la nouvelle usine américaine avant l’élection présidentielle de novembre. Pour Trump, il serait important de pouvoir dire lors de la campagne électorale qu’il a apporté des emplois et des investissements d’une autre entreprise étrangère aux États-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom