Apple étudie une technologie qui aidera les utilisateurs à protéger l’iPhone et l’iPad des regards indiscrets en affichant un écran contenant des informations illisibles pendant que le propriétaire légitime utilise l’appareil.

iPhone

L’un des problèmes avec les appareils mobiles tels que les iPhone et iPad est la nécessité de garder le contenu affiché à l’écran. Le propriétaire peut en effet consulter des informations sensibles telles que des coordonnées bancaires, mais aussi des informations de santé, des messages privés et bien plus encore. Étant donné que le smartphone (comme la tablette) est utilisé à tout moment et même dans des lieux publics, il peut arriver qu’une personne curieuse soit capable de voler des informations sensibles qui sont ensuite affichées à l’écran.

Bien qu’il existe des protecteurs d’écran qui peuvent limiter l’angle de vue de l’écran (comme ceux sur notre boutique iPhoShop), Apple estime que l’utilisateur doit pouvoir consulter ses informations sans aucun souci. Dans ce nouveau brevet, la société propose une technologie capable de rendre les informations sur l’écran indéchiffrables pour des tiers. En pratique, seul l’utilisateur qui utilise l’iPhone à ce moment-là peut lire les données et informations réelles sur l’écran.

À l’aide de capteurs spéciaux, l’iPhone est capable de détecter le regard de l’utilisateur sur l’écran et de ne lui montrer que les informations correctes, en les masquant aux autres. Dans le reste de l’affichage qui n’est pas activement regardé par l’utilisateur, le système affiche une image qui contient des informations inutiles qui n’ont aucune pertinence pour les observateurs.

Lorsque l’utilisateur change de position avec ses yeux, l’écran se met à jour pour afficher les informations correctes dans la nouvelle partie de l’écran observée, en plus de couvrir les données vues précédemment avec un contenu bidon. De cette façon, l’utilisateur verra toujours le contenu réel, les données n’étant que partiellement visibles et donc difficiles à lire ou à comprendre activement par des étrangers.

En outre, Apple suggère que les parties illisibles de l’écran peuvent contenir des informations qui correspondent visuellement au reste de l’écran, mais que ces informations seront complètement inventées et fausses. En rendant ce système visuellement similaire aux informations réelles, non seulement il sera impossible de comprendre où l’utilisateur regarde réellement à ce moment, mais les curieux ne comprendront jamais que les informations qu’ils voient sont fausses et cryptées.

Le plus grand défi de ce brevet serait la détection du regard, qu’Apple pourrait en quelque sorte réaliser avec le système Face ID. En associant cette technologie à ARKit, il serait possible d’envoyer différentes informations sur l’écran selon le regard de l’utilisateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom