Selon l’ancien dirigeant d’Apple Jean-Louis Gassee, le Mac Pro ARM pourrait sortir dans un avenir pas trop lointain.

Mac Pro ARM

Gassee aurait changé d’avis sur la possibilité de voir un Mac avec ARM à l’avenir. Il est d’ailleurs en accord avec le calendrier de 12 à 18 mois annoncé l’analyste Ming Chi Kuo. Ce dernier avait indiqué que le premier Mac ARM arriverait en effet au cours de cette période sur le marché. Cependant, la principale préoccupation de Gassee concerne la manière dont Apple va gérer cette transition.

Le passage précédent de PowerPC à Intel a duré environ un an et à la fin, chaque nouveau Mac vendu était avec des puces Intel. Cette transition a cependant été beaucoup plus facile car la zone de chalandise était nettement plus petite qu’aujourd’hui.

De plus, Gassee suggère que bien que toute la gamme Mac puisse facilement passer à ARM, il reste un problème, celui lié au Mac Pro. Actuellement, les chipsets de la série A d’Apple sont de dignes concurrents par rapport à la plupart des chipsets d’ordinateurs portables. Mais ils ne sont certainement pas au niveau des puces Xeon utilisées pour les Mac haut de gamme. Cela pourrait conduire Apple, au moins au départ, à vendre des Mac avec à la fois des puces ARM et Intel à bord. Ces derniers permettraient de satisfaire les clients qui ont besoin de performances maximales.

Pour résoudre ce problème, Gassee suggère qu’il existe une société appelée Ampere Computing qui produit déjà des chipsets ARM puissants avec des performances similaires à l’Intel Xeon. De plus, ils offrent un grand avantage sur le plan de la consommation d’énergie. Ils n’ont besoin que de 201 watts contre 400 watts nécessaire pour une puce Xeon. Et ces puces Ampere Computing sont fabriquées par TSMC, la même société qui fabrique les puces de la série A d’Apple.

Qu’en pensez-vous d’une évolution vers les puces ARM sur Mac ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom