Selon l’analyste Daniel Ives, il faudra au moins un mois aux fournisseurs d’Apple en Chine pour retrouver leur pleine capacité de production. Le coronavirus entraînerait de sérieux retards pour le lancement de l’iPhone SE 2/9 et des iPhone attendus fin septembre.

iPhone SE 2

Selon le rapport de Bloomberg, la production de masse des principaux partenaires d’Apple en Chine ne reprendra que dans un mois, voire à la mi-avril. Les problèmes résultant du coronavirus pourraient donc retarder la production de l’iPhone 9 (ou iPhone SE 2) qu’Apple devait présenter en mars. De plus, selon Ives, l’iPhone 12 pourrait également être lancé tardivement : présentation fin septembre, disponibilité fin octobre sinon novembre.

Le problème est qu’Apple apporte de grands changements à l’iPhone 12. Ce seront en effet les premiers appareils équipés de la 5G de la société. Même la conception devrait changer considérablement par rapport au passé. Tous ces changements auraient entraîné un léger ralentissement de la production. Et l’épidémie du coronavirus n’arrange évidemment pas la situation. C’est pourquoi selon l’analyste Wedbush, les nouveaux iPhone pourraient arriver bientôt plus tard.

Quant à l’iPhone 9, la présentation est prévue pour le 31 mars, avec un lancement qui sera probablement retardé d’un mois par rapport à la feuille de route prévue. Il est donc probable que le nouvel iPhone “pas cher” ne sera lancé qu’en mai.

Partager un commentaire