L’Apple Watch a sauvé la vie d’une jeune athlète de l’Oklahoma aux États-Unis, dont voici l’histoire.

Apple Watch

La fille fréquente un collège d’Oklahoma et pratique divers sports, dont le football. À l’école, son Apple Watch a signalé une fréquence cardiaque très élevée de 190 bpm, malgré le fait qu’elle était simplement assise dans la salle de classe. La jeune femme a ensuite envoyé une capture d’écran à sa mère : « J’ai reçu un SMS de ma fille, ainsi qu’une capture d’écran de sa fréquence cardiaque qui était de 190 battements par minute. Elle était très inquiète, car à ce moment-là, elle ne faisait rien de particulier et était au repos. »

Après un examen médical, la fille a été diagnostiquée avec une tachycardie supraventriculaire (SVT). Sans cet avis envoyé par l’Watch, il est impossible de savoir quand la jeune femme aurait découvert qu’elle avait ce problème particulier. Cela aurait pu non seulement s’aggraver, mais aussi entraîner des conséquences beaucoup plus graves, notamment pendant ses activités sportives.

La fille a subi une opération de 8 heures pour corriger le rythme cardiaque. Après quelques tests, les médecins ont à nouveau autorisé la jeune fille à faire du sport. Interviewée par une chaîne locale, la jeune femme a également conseillé à ses pairs de surveiller constamment leur santé physique. L’American Heart Association l’a ensuite choisie comme visage pour la Marche du cœur qui se tiendra en Oklahoma le 25 avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom