Selon un nouveau rapport de Malwarebytes, le nombre de malwares détectés en 2019 sur Mac a dépassé ceux destinés aux PC Windows.

malwares Mac 2019

Les logiciels publicitaires représentent la plupart des menaces détectées sur Mac. Au total, le nombre de logiciels malveillants détectés sur la plate-forme Apple en 2019 est 400% supérieur à ceux de l’année précédente.

Le calcul a été effectué sur une base de point de terminaison : Malwarebytes a détecté une moyenne de 11 menaces par point de terminaison sur Mac en 2019, contre 4,8 en 2018. Sur les PC Windows, le nombre de menaces a une moyenne de 5,8 .

Le rapport estime que les Mac sont désormais devenus une cible attrayante pour les cybercriminels, en raison de l’augmentation de la part de marché. Cependant, ce sont des menaces marginales, car les systèmes de sécurité intégrés dans macOS empêchent l’installation de logiciels malveillants plus dangereux. Il n’est pas surprenant que la plupart de ces menaces soient liées à des logiciels publicitaires, des logiciels malveillants qui affichent de nombreuses autres publicités sur les navigateurs Web.

Cependant, sur les PC Windows, les menaces sont beaucoup plus graves et concernent également la perte de données et la demande de rançons par des cybercriminels. Le principal “malware traditionnel” trouvé sur Mac est le spyware OSX.Generic.Suspicious, trouvé sur 300 000 ordinateurs Apple.

Malgré l’augmentation des menaces, Malwarebytes souligne que macOS est toujours un environnement sûr jusqu’à ce que les utilisateurs effectuent des opérations dangereuses en acceptant l’installation d’applications à partir de sources douteuses. Comme indiqué dans le rapport, tous les épisodes de logiciels malveillants sur Mac proviennent précisément des actions manuelles des utilisateurs qui ont téléchargé et ouvert des logiciels malveillants.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom