Dans un nouveau rapport publié par Apple sur la fourniture de minéraux utiles pour la fabrications de divers composants, la société informe que 18 fonderies et raffineries ont été supprimés du programme pour non respect de son code de l’environnement.

Apple - environnement

Apple signale que les 18 fonderies et raffineries n’étaient pas disposées à participer aux audits de tiers et que, pour cette raison, elles ne feront plus partie de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise.

Apple lutte depuis des années pour s’assurer que les fournisseurs de matières premières telles que l’étain, le tantale, le tungstène, l’or et d’autres minéraux travaillent de manière responsable, sans aucune forme d’exploitation des travailleurs et sans impliquer des mineurs. Rappelons que ces minéraux sont indispensables à la réalisation de certains composants utilisés sur iPhone, iPad, Mac, AirPods, Apple Watch et la plupart des appareils Apple. De plus, la société n’a plus de fournisseurs qui financent les conflits dans les zones de guerre comme la République démocratique du Congo.

En 2019, Cupertino a donc supprimé 18 fonderies et raffineries qui n’étaient pas conformes au code de conduite imposé par l’entreprise, comme les contrôles par des associations tierces et le respect des droits de l’homme.

Cependant, l’objectif ultime d’Apple est de ne fournir que des matières premières et des minéraux recyclés pour l’ensemble de sa gamme de produits

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom