Le service de police de la ville de New York a décidé de retirer tous les blocs notes qui, depuis plus d’un siècle, sont l’un des symboles des policiers de la ville. Dans quelques jours, une nouvelle application iPhone sera utilisée pour prendre des notes.

police New York

Comme le rapporte le New York Times, les policiers du département de New York utilisent leurs carnets pour prendre des notes avant une opération, mais aussi pour saisir des informations durant les arrestations, les détails des appels au 911, les missions de patrouille, etc…

À partir du 17 février, tous les policiers devront utiliser une nouvelle application iPhone. Au lieu d’écrire sur leurs blocs notes, les policiers peuvent utiliser le clavier de l’iPhone et l’application spéciale développée pour le Département. Toutes les notes seront envoyées à une base de données de la police de New York.

Le système permettra donc à tous les agents d’accéder aux informations saisies et partagées par les collègues, facilitant ainsi la coordination des opérations et au-delà. De plus, de cette façon, il n’y aura aucun risque de perdre des notes ou de ne pas pouvoir les lire en raison d’une mauvaise écriture.

Les cahiers utilisés par la police de New York étaient non seulement importants pour un usage interne, mais étaient également souvent utilisés comme preuves clés devant les tribunaux. Pour ces raisons, les requérants avaient l’habitude de conserver leur carnet de notes longtemps même après leur retraite, au cas où les informations qu’ils contenaient auraient été utilisées pour un procès. Maintenant, toutes les informations saisies dans l’application seront immédiatement enregistrées dans la base de données du département. Il sera également possible de rechercher des informations par date ou par mot-clé.

Les notes individuelles comprendront également des informations sur l’emplacement et l’heure d’insertion du mémo par les agents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom