Goldman Sachs révèle que le groupe FAAMG (Facebook, Amazon, Apple, Microsoft et Alphabet/Google) représentent 18% de l’indice Standard & Poor 500.

FAAMG

L’indice S&P 500 a été introduit en 1957 et suit la tendance du panier d’actions formé par les 500 sociétés américaines les plus capitalisées de la période. Le groupe FAAMG formé par les sociétés mentionnées ci-dessus a atteint une concentration qui n’a pas été observée depuis 2000 :

« La concentration de l’indice dans les plus grandes sociétés technologiques est la plus importante des 20 dernières années, mais une baisse de type dot com n’est pas probable. Le collectif FAAMG, qui comprend Facebook, Amazon, Apple, Microsoft et Google, représente 18% de l’indice S&P 500, un niveau jamais vu depuis 2000.

La concentration des principales valeurs technologiques ressemble à celle observée au tournant du troisième millénaire, lorsque cinq grandes entreprises avaient des évaluations surdimensionnées avant de tomber dans un effondrement prolongé.

Les cinq premières sociétés de 2000 – Microsoft, Cisco, General Electric, Intel et ExxonMobil – représentaient 18% de l’indice. La différence par rapport à cette date est que le groupe FAAMG ne court aucun risque d’effondrement à moyen terme. »

En effet, selon les analystes, la valeur des actions de ces sociétés continuera de rester stable ou de croître dans les années à venir. Les données confirment donc que Facebook, Amazon, Apple, Microsoft et Google dominent le classement inégalé des entreprises américaines avec la capitalisation la plus élevée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom