Le jeu Rocket League est disponible sur quasiment toutes les plateformes, mais la prise en charge de macOS sera bientôt supprimée.

Rocket League

Le développeur Psyonix a confirmé qu’à partir de mars, il ne prendra plus en charge la version Mac et Linux de Rocket League. Rappelons qu’il s’agit de l’un des jeux de football d’arcade Battle-car les plus populaires de tous les temps, grâce au multijoueur multiplateforme où l’on peut défier des millions de joueurs dans le monde entier.

Rocket League a eu un impact énorme lors de son arrivée sur PlayStation en 2015, principalement grâce à son gameplay unique qui mélange le football avec des voitures de course, pour une expérience multijoueur convaincante et pleine d’action. Le jeu a été salué par les utilisateurs et les critiques, avant de remporter d’innombrables récompenses. Ce titre est également très présent dans les eSports plus de trois ans après sa sortie. Seulement, Psyonix a estimé qu’il n’était plus pratique de supporter les versions Mac et Linux.

Le dernier correctif pour macOS sera publié en mars, puis le jeu ne sera plus pris en charge. Cette mise à jour supprimera toutes les fonctionnalités en ligne du jeu, y compris les achats multijoueurs et en jeu. Les fonctionnalités hors ligne, telles que la possibilité de jouer à des jeux locaux sur écran partagé, resteront actives. Il n’y a aucun remboursement pour ceux qui ont acheté le jeu sur macOS, mais les utilisateurs intéressés pourront télécharger la version Windows sans frais supplémentaires.

Les utilisateurs Mac qui souhaitent jouer à Rocket League en ligne seront obligés de le faire sur consoles ou sur PC Windows (peut-être via Boot Camp). La nouvelle est également un coup dur pour Apple, qui essaie de pousser de plus en plus de joueurs à choisir macOS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom