Les dirigeants politiques et les experts économiques qui participent au Forum économique mondial de Davos ont critiqué Apple pour son comportement concernant le paiement des taxes.

Apple Davos

L’une des dernières discussions au Forum de Davos a concerné les entreprises qui visent à réaliser plus que de simples profits, mais essaient d’être responsables de leurs employés, fournisseurs et communautés. Apple a été particulièrement critiquée pour ne pas avoir atteint cet idéal.

L’économiste américain bien connu et lauréat du prix Nobel, Joseph Stiglitz, a déclaré qu’Apple n’a pas fait le travail le plus élémentaire d’une entreprise “responsable”, qui est de payer sa juste part d’impôt dans les pays dans lesquels elle opère, au lieu de quitter nombre de ses bénéfices en Irlande :

« Si vous ne contribuez pas en payant votre juste part d’impôts, vous n’êtes pas responsable au niveau de l’entreprise. Certaines entreprises reçoivent beaucoup d’attention, comme Apple. Vous devez vous demander : sont-ils sincères ? »

Hier, le PDG de Cisco, Chuck Robbins, a déclaré que San Francisco devenait trop cher pour les enseignants et les pompiers, un problème lors de l’embauche de nouveaux talents pour leur entreprise. À partir de cette déclaration, Stiglitz se demande comment Cisco peut recruter les meilleures personnes s’il n’y a pas d’enseignants pour leurs enfants ? Pour cette raison, les entreprises devraient faire plus pour aider les communautés, à commencer par le paiement des impôts.

Selon Stiglitz, la première étape pour être une « bonne entreprise citoyenne » consiste à payer des impôts, ce qu’Apple ne fait pas toujours équitablement, en choisissant des solutions alternatives et créatives pour payer le moins possible et uniquement dans quelques pays comme l’Irlande.

Ces déclarations interviennent quelques jours seulement après l’affirmation de Tim Cook, qui a appelé à une réforme fiscale mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom