Rien de rassurant dans le titre, et pour cause, des failles Safari ont été découvertes dans le système Intelligent Tracking Prevention. Initialement, son rôle est de prévenir du traçage de l’utilisateur lorsqu’il navigue depuis Safari.

Failles Safari

On apprend que ces failles Safari ont été découvertes par Google en août dernier, qu’Apple a ensuite bouché en décembre. Apple aurait donc mis près de quatre mois pour solutionner le problème. Durant tout ce temps, les failles ont opéré. Concrètement, vos recherches sur le Web n’étaient pas sécurisées. De plus, les chercheurs de Google expliquent que ces failles ont permet de créer une empreinte digitale capable de suivre un utilisateur sur le Web.

Si Apple ne s’étale pas en détails sur cette affaire, l’entreprise remercie tout de même Google de lui avoir envoyer un rapport à ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom