La taxe numérique française sur les multinationales de la technologie comme Apple, Amazon, Facebook et Google a été reportée. Cette décision intervient après que Donald Trump et Emmanuel Macron aient travaillé ensemble pour éviter d’augmenter les taxes.

taxe numérique France

Trump et Macron ont décidé d’entreprendre une trêve temporaire et de reporter une éventuelle guerre des taxes, au moins jusqu’à la fin de 2020. Paris a accepté de suspendre les avances sur la taxe numérique de cette année à condition que Washington propose aussi une solution.

Initialement proposée en décembre 2018, la taxe sur les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) avait reçu l’approbation du Sénat en juillet 2019. Elle aurait été appliquée rétroactivement et prévoyait une taxe de 3% sur les ventes générées en France par les principales multinationales technologiques. La France a également retiré la demande de paiements rétroactifs pour empêcher les États-Unis d’appliquer des taxes sur les produits fabriqués en France. De plus, les États-Unis devront proposer des solutions pour résoudre le problème de l’impôt sur les sociétés à l’étranger.

Dans les prochains jours. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, et le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, négocieront ces accords en détail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom