Apple a évité la taxe de 15% sur les iPhone, iPad et MacBook, du moins pour l’instant. Les dernières nouvelles nous disent que les États-Unis ont conclu un accord commercial limité avec la Chine qui apaisera les tensions entre les deux pays, évitant de nouveaux tarifs et annulant certains droits existants.

USA vs Chine - taxe iPhone

Sans cet accord, la taxe de 15% serait entré en vigueur le dimanche 15 décembre, obligeant Apple à trouver une solution pour éviter d’augmenter les prix des iPhone, iPad et MacBook.

Dans une note publiée il y a quelques heures, l’analyste de Wedbush Dan Ives a écrit que Trump avait livré un “cadeau de Noël précoce à Apple“. Si cette taxes était entrée en vigueur, la chaîne d’approvisionnement d’Apple aurait dû faire face à d’importants revers pendant la période cruciale des achats de Noël.

Ives affirme que le bénéfice par action d’Apple aurait subi un coup dur de 4% si la société avait absorbé la taxe de 15%. En revanche, si Apple avait simplement augmenté les prix, Ives estime que la demande des utilisateurs aurait baissé de 8%.

Cet accord a sauvé Apple d’une mauvaise situation pour le moment…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom