Une nouvelle loi adoptée en Allemagne oblige Apple à autoriser d’autres services de paiement mobile à accéder à la puce NFC de l’iPhone. Actuellement, cette puce est limitée à Apple Pay.

puce NFC iPhone

Avec cette loi, le gouvernement allemand souhaite combler le fossé concurrentiel entre Apple Pay et les autres systèmes de paiement mobiles. En effet, personne ne pouvait rivaliser sur un pied d’égalité avec l’iPhone en raison de l’impossibilité d’accéder à la puce NFC. Dans une première phase, Apple avait complètement bloqué la puce NFC de l’iPhone. Ainsi, seul Apple Pay pouvait être utilisé. Plus tard, la société a autorisé certaines applications tierces à utiliser la puce. Seulement, la firme a toujours refusé de leur permettre d’utiliser des applications de paiement mobiles.

Cependant, depuis 2016, les banques demandent l’accès à la puce NFC pour leurs applications de paiement. Par exemple, les trois plus grandes banques australiennes ont affirmé que bloquer la puce NFC était un comportement anticoncurrentiel.

Apple Pay, bientôt plus tout seul !

La nouvelle loi votée en Allemagne ne mentionne pas directement Apple, mais s’applique également à ses propres appareils. La société sera donc obligée d’ouvrir la puce NFC de l’iPhone à d’autres applications de paiement mobiles. Cette obligation est un peu surprenante, par le biais d’une modification d’une loi contre le blanchiment d’argent approuvée durant la nuit, qui avait peu à voir avec les systèmes de paiement mobiles.

La loi entrera en vigueur l’année prochaine, mais Apple a déjà fait savoir que ce changement serait très dommageable :

« Nous sommes surpris par la présentation soudaine de cette loi. Nous craignons que le projet de loi ne nuise à la facilité d’utilisation, à la protection des données et à la sécurité des informations financières de nos clients. »

D’autres pays européens pourraient suivre l’exemple de l’Allemagne, étant donné que même au niveau de l’Union européenne, il est question du comportement anticoncurrentiel possible d’Apple.

En pratique, cela signifie qu’Apple peut être obligée de laisser aux utilisateurs le choix de l’app de paiement mobile à ouvrir automatiquement lorsque la puce NFC d’un iPhone se situe à proximité d’une plate-forme de paiement sans contact.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom