Nous ne savons pas si et quand Apple lancera un iPhone pliable, mais il est maintenant clair que l’avenir ira dans cette direction. Une route également empruntée par Motorola, qui a présenté son nouveau Razr équipé d’un écran pliant et d’Android.

Motorola Razr

Lorsqu’il est fermé, le Motorola Razr 2019 s’affiche avec un petit écran Quick View de 2,7 pouces 800 x 600. On y voit l’état du réseau et de la batterie en haut, suivi de l’heure, de la date et de la météo. Une fois ouvert, nous sommes devant un écran OLED 6,2 pouces 2142 x 876 “Flex View” en 21:9. Il y a une encoche qui abrite la caméra frontale de 5 MP et la grille du haut-parleur. L’appareil photo principal est de 16 mégapixels et embarque “Night Vision” (un mode nuit).

Motorola Razr

Le bord inférieur abrite le capteur d’empreinte digitale et le port USB-C. La transition du plus petit écran à 6,2 pouces se fait par l’ouverture classique du Razr V3 dont nous nous souvenons tous. Le résultat final est vraiment original et intéressant.

Il existe de nombreuses différences par rapport au Galaxy Fold. L’approche de Samsung est plus proche d’un téléphone qui se transforme en une tablette. Une fois plié, il a plus ou moins la même hauteur qu’un iPhone 11 Pro Max, bien que plus large. Ouvert, il offre un écran de 7,3 pouces, légèrement plus petit que l’iPad mini de 7,9 pouces. Même si l’idée de base vous plait, le Galaxy Fold est trop gros. Même fermé, il est difficile de le transporter dans la poche de votre pantalon.

 

Motorola a plutôt adopté une philosophie différente. Le Razr reste toujours un smartphone – aussi bien fermé qu’ouvert. Au lieu de transformer un gros téléphone en tablette, il transforme un pocket phone en un grand téléphone. Même lorsqu’il est ouvert, l’appareil ne peine pas à entrer dans la poche. Son écran est à mi-chemin entre l’iPhone 11 Pro et l’iPhone 11 Pro Max.

Une fois fermé, il conserve l’aspect initial du téléphone à clapet dont il reprend le design. Même dans ce mode, l’utilisateur a accès à un écran de 2,7 pouces avec certaines informations de base pour lire l’heure, l’état du réseau, l’heure, la date, les appels entrants et les notifications d’applications. Il existe également des raccourcis en bas pour gérer des activités telles que la musique et les messages. Ils peuvent également être utilisés via des commandes vocales avec Google Assistant. Plus ou moins, de près ce Motorola Razr montre ce que nous voyons sur une Apple Watch en termes de notifications et autres informations clés.

L’utilisateur dispose donc d’un téléphone de poche, facile à transporter et doté d’un nombre suffisant d’écrans pour lire et gérer les notifications. Ensuite, lorsque vous avez vraiment besoin de l’utiliser, il s’ouvre comme par magie et se transforme en smartphone de 6,2 pouces.

Motorola Razr

Quelle sera la route qu’Apple adoptera ? Celui d’un iPhone qui se transforme en iPad, ou celui d’un petit iPhone qui devient un iPhone Max ?

Difficile à dire pour le moment. De notre côté, on préfère la solution adoptée par Motorola, bien que tout puisse évidemment changer avec les futurs développements du Galaxy Fold et d’autres smartphones similaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom