Lors de l’annonce de ses recettes fiscales pour le quatrième trimestre de 2019, Qualcomm a évoqué l’arrivée de l’iPhone 5G. Il se dit également très positif sur la prochaine expansion de la 5G.

Qualcomm - iPhone 5G

Comme indiqué par Reuters, la division Licences de Qualcomm est la plus rentable. Pour ce segment, la société prévoit des revenus compris entre 1,3 et 1,5 milliard de dollars au premier trimestre de 2020, dépassant ainsi les attentes des analystes, qui s’élevaient à 1,23 milliard de dollars.

Steve Mollenkopf, PDG de Qualcomm, a déclaré que sa division des licences continuait de croître, en partie grâce à l’accord conclu plus tôt cette année avec Apple :

« Nous continuons de constater une vigueur dans le secteur des licences, en particulier après que nous ayons signé l’accord cette année avec Apple et que nous sommes au début de la transition vers la 5G, ce qui aura un impact sur nos activités. Nous voyons déjà les fruits de cette transition et nous pouvons être très confiants. »

Comme vous vous en souvenez peut-être, Apple et Qualcomm ont conclu un accord au début de l’année mettant fin à une longue bataille juridique. L’accord signé entre les deux sociétés prévoyait qu’Apple verse un paiement unique à Qualcomm et conclue un contrat de licence de six ans.

En particulier, la gamme iPhone 11 n’utilise pas de modems Qualcomm, l’accord ayant été conclu trop tard pour affecter le lancement des appareils de cette année. L’iPhone 11 et l’iPhone 11 Pro utilisent tous deux des modems Intel, mais les modèles précédents pour iPhone et iPad utilisaient la technologie Qualcomm.

Mollenkopf a également ajouté que Qualcomm continuait d’investir dans la 5G et avait conclu des accords pour « fournir 230 dispositifs avec des puces 5G, contre 150 déjà fournis ». Les iPhone 5G de 2020 devraient donc prendre en charge la connectivité 5G et utiliser les modems Qualcomm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom