Selon une récente affaire judiciaire, une Apple Watch aurait peut-être contribué à sauver une femme d’une agression sexuelle.

Apple Watch - agression sexuelle

La femme, dont l’identité n’a pas été révélée, se trouvait dans son appartement à Calgary lorsque le criminel John Joseph Macindoe est entré. Il avait un sac contenant des outils à utiliser pour l’agression sexuelle. Cependant, la victime potentielle a utilisé son Apple Watch pour envoyer un message d’urgence.

Selon les détails de la cour, Macindoe avait planifié l’attaque il y a quelque temps. Il a en quelque sorte réussi à cloner la carte d’accès du bâtiment cible et à en faire une copie. Le sac contenait des articles tels que des cagoules, des couteaux, des pinces, des attaches de câble et divers objets spécifiquement sexuels, tels que des préservatifs et autres.

Macindoe est entré par effraction dans l’appartement de la victime le 1er avril. La femme était rentrée chez elle après une journée de travail et s’était endormie près du téléphone sur le canapé. Les aboiements de ses chiens la réveillèrent et elle remarqua immédiatement une silhouette qui se déplaçait dans son appartement.

Constatant que son iPhone avait disparu, la victime a utilisé son Apple Watch pour envoyer des messages à son petit ami et appeler le 911. Alors que Macindoe était à côté d’elle, elle a fait semblant de dormir, mais la police est rapidement arrivée sur les lieux et a arrêté Macindoe.

Au tribunal, Macindoe a plaidé coupable d’être entré dans l’appartement avec l’intention d’agresser sexuellement la victime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom