De nouvelles données relatives aux ventes générales du secteur des ordinateurs personnels dans le monde sont tombées. Les données se réfèrent au dernier trimestre de 2019 (Q3), et apportent à Apple une situation aussi particulière que possible, peut-être même inattendue.

Ventes Mac

En analysant les données qui ont émergé, on constate que le marché mondial a enregistré une croissance de 4,7% par rapport à l’année précédente, avec 70,9 millions d’unités livrées au troisième trimestre 2019. Il s’agit du meilleur résultat obtenu par le secteur depuis 2012 aves un record historique de +5,4%.

En dépit de la croissance générale, les données sur la société Cupertino sont donc intéressantes. Elle a atteint 5,736 millions de Mac et MacBooks vendus au cours du troisième trimestre, soit une croissance de 1,5% par rapport au trimestre précédent, alors qu’il s’était arrêté à 5,299 millions. Toutefois, il convient de noter que la part globale d’Apple dans le secteur a diminué par rapport au résultat précédent, passant de 7,8% à 7,6%.

Ventes Mac

Lenovo est toujours le maître du marché avec une croissance assez impressionnante de 7,2% et un quatrième marché qui équivaut maintenant à 24,4%. Viennent ensuite HP avec 23,6% et Dell avec 17,0%.

Une des explications qui pourrait être donnée à cette légère contraction pourrait être intrinsèque à Windows 10. Ou plutôt, pas tant au système d’exploitation Microsoft, mais à sa mise à jour annuelle avec des nouveautés pertinentes. De plus, il faut aussi dire que nous venons de terminer une phase de l’année au cours de laquelle divers rabais sont généralement accordés pour mettre fin aux stocks d’entrepôt et préparer le lancement de nouveaux modèles.

Nous sommes certains que cette tendance peut toutefois changer. La période de Noël a toujours été rentable à cet égard pour Apple. Nous nous attendons donc à une reprise possible dès le prochain trimestre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom