Dans une interview accordée aux Échos, Tim Cook a été amené à parler du lancement de l’Apple Card en France.

Tim Cook / Apple Card
Gisela Schober/Getty Images

L’Apple Card est déjà disponible aux États-Unis, mais Apple travaille sur son déploiement dans le monde. Cela inclut évidemment la France, mais Tim Cook a explique que sa société doit trouver des partenaires dans chaque pays :

« Nous réfléchissons à nous développer dans plusieurs pays. Apple doit s’appuyer sur des partenaires locaux. Nous n’avons pas l’intention de devenir une banque. Aux États-Unis, nous travaillons avec Goldman Sachs . En France, il faut que nous trouvions une banque de détail qui soit particulièrement agile. Le monde n’a pas besoin d’une nouvelle carte de crédit. Il a besoin que l’on repense la carte de crédit. »

Concrètement, la firme californienne a bien l’intention de rendre son Apple Card la plus accessible possible à un maximum de clients. En revanche, on ne saurait confirmer si Apple est déjà en pleine négociation avec des banques françaises.

Parmi les autres sujets abordés durant l’interview, il y a eu la cryptomonnaie. À cela, le PDG d’Apple s’est voulu très clair :

« Non. Je pense profondément que la monnaie doit rester dans les mains des Etats. Je ne suis pas à l’aise avec l’idée qu’un groupe privé crée une monnaie concurrente. Une entreprise privée n’a pas à chercher à gagner du pouvoir par ce biais. La monnaie, comme la Défense, doit rester dans les mains des Etats, c’est au coeur de leur mission. Nous élisons nos représentants pour assumer des responsabilités de gouvernement. Les entreprises ne sont pas élues, elles n’ont pas à aller sur ce terrain. »

L’interview complète est à retrouver sur le site Les Échos. Tim Cook a parlé de contenus sportifs sur Apple TV+, de la baisse des ventes d’iPhone, de la politique de Trump vis à vis de la Chine et bien d’autres sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom