Le PDG d’Apple, Tim Cook, est en Europe pour rendre visite aux employés des magasins les plus importants. Il a profité pour s’entretenir avec les développeurs qui se sont démarqués sur l’App Store. Après son arrivée en Allemagne, Tim Cook sera également en France et en Italie.

Interview de Tim Cook par Stern

Le site allemand Stern a interviewé Tim Cook sur différents sujets allant des prix des nouveaux iPhone au prétendu monopole de l’App Store.

Au sujet de l’App Store et le procès antitrust intenté aux États-Unis, Cook a déclaré qu’ « aucune personne raisonnable n’aurait jamais qualifié Apple de monopoleur avec son magasin. L’offre d’applications sur l’App Store n’est pas une limitation, mais un avantage. De plus, nos règles d’approbation strictes servent à protéger les clients contre les applications malveillantes et les contenus illégaux ».

Il a jouté que : « Les clients achètent une expérience chez nous et cette expérience comprend un endroit fiable pour acheter des applications que nous vérifions pour éviter tout risque. Pour cela, de nombreuses applications telles que celles pornographiques n’arriveront jamais sur iPhone, mais tout le monde peut accéder à ces contenus depuis son iPhone en utilisant le navigateur. Apple ne proposera jamais un tel contenu. »

Il a également évoqué les applications créées par Apple qui, selon les accusations, auraient un avantage sur le magasin par rapport à celles développées par des tiers : « Nous disposons de 30 à 40 applications, contre plus de deux millions d’applications créées par des développeurs tiers. »

Le sujet des prix des nouveaux iPhone est ensuite abordé dans l’interview. Tim Cook a déclaré qu’Apple essayait toujours de garder les prix aussi bas que possible : « Heureusement, cette année, nous avons pu baisser le prix de l’iPhone 11. Lorsque nous pouvons le faire, nous le faisons. »

Enfin, en ce qui concerne Apple TV+ et le prix agressif de 4,99 €/mois, Tim Cook ne pense pas que des concurrents comme Netflix craignent Apple : « La question n’est pas de savoir si Netflix gagne et si nous perdons, ou si nous gagnons et s’ils perdent. Beaucoup de gens utilisent plus de services et nous essayons de faire partie de ce marché. »

Après sa visite en Allemagne, Tim Cook s’est rendu en France et a visité les bureaux d’Ubisoft et de Pastagames, ainsi que plusieurs Apple Store comme celui des Champs-Élysées. Demain, le PDG d’Apple sera en Italie à l’Observatoire permanent des éditeurs de jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom