La course des fabricants de smartphones vers la technologie 5G est en marche depuis un certain temps, mais Apple a décidé d’attendre le bon moment. Les premiers iPhone à supporter la 5G devraient arriver en 2020, avec quelques avantages découlant de cette attente.

iPhone 5G

Comme le note CNET, il existe aujourd’hui deux problèmes avec les puces 5G.

Le premier est que les smartphones doivent avoir une puce compatible 5G et un modem 5G correspondant, qui n’existe à ce jour qu’avec deux modules distincts qui occupent plus d’espace dans un appareil. De plus, chaque modèle de smartphone ne fonctionne qu’avec des bandes de réseau spécifiques. Il serait donc difficile de comprendre quels téléphones fonctionneront sur quels réseaux. Tout cela parce que, à ce jour, la technologie 5G n’est pas encore arrivée à maturité.

Heureusement, de nouvelles puces vont bientôt sortir, combinant les deux modules en un composant beaucoup plus petit, plus fin et moins cher. De plus, les modems multimodaux permettront également de prendre en charge de nombreux autres réseaux.

Le meilleur choix est actuellement d’attendre que la technologie évolue, car Apple évite tout cet enchevêtrement de puces et de réseaux qui ne comprennent même pas où et comment un téléphone peut se connecter à des réseaux 5G. La firme de Cupertino utilisera la prochaine génération de puces Qualcomm 5G, qui devraient offrir des performances élevées et une compatibilité avec tous les réseaux.

Pour cette raison, perdre un an pour intégrer une technologie plus mature n’est pas une défaite pour Apple, en effet. D’après les rumeurs, le premier iPhone 5G devrait sortir l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom