Selon un nouveau rapport sur la négociation entre les deux parties, Apple pourrait bientôt devenir le nouveau propriétaire de la division modem d’Intel.

Division modem Intel

Intel a décidé de se retirer du jeu des modems 5G plus tôt cette année. Cette décision fait suite à l’accord conclu entre Apple et Qualcomm pour l’utilisation de ses modems pour les deux prochaines années. Pour Apple, elle est vue comme une victoire par Apple puisqu’elle serait moins dépendante de tiers concernant les puces pour iPhone.

Selon le Wall Street Journal, Apple est en pourparlers avancés en vue de l’acquisition de l’activité modem pour smartphone d’Intel. Un accord pourrait être conclu dès la semaine prochaine, ce qui donnerait à Apple un portefeuille de brevets d’une valeur d’environ 1 milliard de dollars.

Apple et Intel se sont engagés dans des discussions intermittentes depuis environ un an maintenant. Les négociations d’acquisition se sont refroidies lorsque Apple a annoncé la signature de son contrat avec Qualcomm, mais ont ensuite repris peu de temps après.

La division Modems d’Intel fonctionne à perte depuis des années. L’ancien PDG, Brian Krzanich, a poussé la société à fabriquer des modems 5G afin de créer un nouveau flux de revenus important. Seulement, la société n’a pas eu autant le succès escompté. Lorsque Bob Swan a été nommé directeur général plus tôt cette année, il est devenu plus important pour Intel de vendre ses activités de modems afin de se recentrer sur ce que Intel fait de mieux.

L’iPhone utilise des modems Intel depuis la sortie de l’iPhone 7. Cette puce a fait l’objet d’une controverse, bien qu’elle ait été jugée plus lente que les modems Qualcomm qui étaient également utilisés pour l’iPhone 7. Intel a recherché d’autres acheteurs, mais Apple semble être la partie la plus intéressée.

Apple a beaucoup investi dans ses propres activités de modem 5G au cours des dernières années. La société possède des bureaux à San Diego où elle prévoit d’employer au moins 1 200 personnes. Un modem 5G fabriqué par Apple ne devrait pas être prêt avant plusieurs années, mais les brevets d’Intel pourraient donner un sérieux coup de pouce au projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom