Comparés à la situation et aux problèmes d’Apple en Chine, les analystes du Credit Suisse estiment que l’avenir sera de plus en plus noir. La firme de Cupertino aura beaucoup de difficultés à survivre au cours des prochains mois.

Credit Suisse - Apple / Chine

La Chine est l’un des pays les plus importants sur le plan stratégique pour toutes les entreprises qui souhaitent accroître leur part de marché dans le secteur des smartphones. Apple le sait bien et investit énormément depuis des années pour tenter de vendre de plus en plus d’iPhone dans le pays. Malheureusement, les résultats sont décevants. En effet, entre fin 2018 et début 2019, Tim Cook a lui-même dû admettre que la situation en Chine était critique. Les ventes avaient chuté de 4,8 milliards de dollars par rapport à l’année précédente. Apple a tenté d’améliorer la situation en proposant un iPhone à des prix plus avantageux et en activant de nouvelles campagnes de financement. Seulement, la crise du marché et les vicissitudes politiques entre les États-Unis et la Chine ont eu raison des ventes.

Selon les analystes du Credit Suisse, Apple devrait faire face à une situation difficile en Chine ces prochains mois : « même si la situation est moins négative que les trimestres précédents, Apple aura de plus en plus de difficulté à accroître sa part de marché, principalement en raison des concurrents sous Android. »

Le Credit Suisse estime que les problèmes d’Apple en Chine sont nombreux :

  • Guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine
  • Concurrence des smartphones moins chers, principalement fabriqués en Chine
  • Moins de verrouillage que l’écosystème Apple

Et encore une fois : « Au-delà des problèmes macro / commerciaux, nous pensons que la concurrence locale agressive et l’avantage moindre des écosystèmes en Chine demeurent les défis structurels les plus profonds pour Apple, sans solution simple à court terme. »

iOS moins attrayant qu’Android ?

L’écosystème Apple est moins important en Chine, car tout le monde utilise WeChat, une plate-forme qui a commencé comme une application de messagerie, mais qui a grandi depuis et qui s’occupe désormais de tout, des services de paiement mobile aux réseaux sociaux. Étant donné que WeChat est si dominant en Chine, peu importe si vous utilisez iOS ou Android.

À cela s’ajoute une concurrence de plus en plus féroce, composée de smartphones offrant d’excellentes fonctionnalités à des prix inférieurs à ceux d’Apple. En réalité, la situation de la société en Chine ne compromet pas l’avenir d’Apple, qui reste toutefois très fort sur de nombreux autres marchés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom