Selon l’IDC, Apple traverse sa pire période des cinq dernières années en Europe. Ses parts de marché dans le secteur des smartphones est au plus bas au premier trimestre de l’année.

Apple iPhone

Dans la région EMEA, qui comprend l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, 83,7 millions de smartphones ont été vendus au premier trimestre de 2019, soit une baisse de 3,3% par rapport à la même période de l’année précédente. Selon IDC, cette baisse est due à la tendance générale du marché. En termes de revenus, la valeur de 26,78 milliards de dollars sans taxe de vente est en baisse d’environ 10% sur un an.

Les prix de vente moyens ont baissé dans toute l’Europe occidentale, tandis que le Moyen-Orient a connu une baisse plus marquée. Toutefois, les données confirment la période difficile d’Apple, qui détient une part de marché de 23% en Europe avec 7,8 millions d’iPhone vendus. C’est le pire résultat des cinq dernières années pour le premier trimestre.

Au cours de la même période, les marques chinoises Huawei et Xiaomi ont connu une “augmentation progressive”. Samsung a enregistré une baisse modérée de la part de marché, passant de 30,76% à 29,47%.

ICD - iPhone

“Le marché a évolué de manière relativement prévisible au cours des derniers trimestres”, a déclaré Marta Pino, responsable de la recherche chez IDC EMEA. “Les envois sont ralentis par le fait que les consommateurs restent attachés plus longtemps à leurs appareils, et Apple a été mis à l’épreuve avec ses derniers appareils. Les marques chinoises se sont très bien vendues “.

La situation pourrait changer dans les mois à venir, Huawei faisant face aux problèmes avec les États-Unis et le blocage possible d’Android. Pour Apple, de nouveaux iPhone vont être lancés à l’automne prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom