« La vie privée ne peut pas être un luxe » tels sont les mots prononcés il y a quelques jours par le PDG de Google, Sundar Pichai, des mots délibérément adressés à Apple. La réponse de Cupertino n’a évidemment pas été longue et porte la signature de Craig Federighi.

Craig Federighi - vie privée

Lors d’une interview avec The Independent, Craig a expliqué comment l’entreprise aspire à offrir des expériences exceptionnelles que « tout le monde devrait essayer », mettant en garde contre le changement soudain de stratégie des autres entreprises.

Federighi s’est dit surpris par cette attaque publique de Google, compte tenu des avancées qu’il a saluées à plusieurs reprises. Le responsable, qui rejette la question de la confidentialité du luxe pour l’expéditeur, a répondu :

« Nous essayons d’être un exemple pour le monde entier, afin d’accroître les attentes des utilisateurs en ce qui concerne les revendications qu’ils devraient avoir vis-à-vis d’un produit, qu’ils l’achètent auprès de nous ou d’autres sociétés. Nous aimons vendre les produits Apple à autant de personnes que possible car nous pensons que tout le monde devrait avoir une expérience utilisateur exceptionnelle. »

Tout au long de l’entretien, Federighi a insisté à plusieurs reprises sur la grande mission d’Apple en matière de protection de la vie privée, soulignant son désir de collecter le moins de données possible et en essayant de préserver autant que possible celles qui sont inévitablement collectées. Selon le responsable, la bonne expérience d’utilisation ne doit pas conduire à renoncer à sa vie privée.

Une réponse donc sèche et décisive qui rejette toute accusation de la part de l’expéditeur et qui met l’accent sur la grande attention d’Apple envers la vie privée.

Partager un commentaire