Le BatteryGate fait encore parler de lui au Royaume-Uni où Apple vient d’accepter de mieux informer les utilisateurs d’iPhone.

BatteryGate

Rappelons que l’affaire du BatteryGate est née suite à une mise à jour iOS qui a eu une incidence directe sur certains iPhone dotés de batteries vieillissantes. Dans la mise à jour, Apple a implémenté une fonction permettant de réduire automatiquement les performances de l’appareil si la batterie était défectueuse. Le problème est que les utilisateurs n’avaient la possibilité de désactiver cette fonction. Depuis, Apple a déployé une autre mise à jour qui permet enfin de la mettre en veille.

Seulement, aux débuts des faits, un groupe de surveillance des consommateurs (AMC) a décidé d’attaquer Apple sur ce sujet. Aujourd’hui, il a obtenu gain de cause et Apple a dû se plier aux exigences.

Le gouvernement britannique a annoncé sur son site Web qu’Apple avait officiellement accepté de mieux informer les clients lorsqu’une mise à jour iOS pourrait affecter les performances de l’iPhone :

« Pour garantir le respect du droit à la consommation, Apple a officiellement accepté d’améliorer les informations fournies aux personnes sur la santé de la batterie de leurs téléphones et l’impact potentiel des logiciels de gestion des performances sur leurs téléphones ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom