Le PDG de Foxconn, Terry Gou, a officiellement confirmé que son entreprise commencerait bientôt à fabriquer des iPhone en Inde. De plus, Gou a lui-même annoncé qu’il quitterait son poste à la fin de l’année.

Après les nombreuses rumeurs et spéculations, Gou a dissipé tous les doutes et confirmé que Foxconn discutait avec le gouvernement indien des conditions des investissements nécessaires pour lancer la production d’iPhone dans le pays. La société bénéficiera en réalité d’avantages en échange d’investissements visant à agrandir certaines usines déjà présentes en Inde.

L’idée de Foxconn est de se développer de plus en plus en Inde, également pour la production de smartphones et d’autres produits non liés à Apple. Un choix très important et certainement pas inattendu, étant donné que la Chine paie l’impact des droits imposés par le gouvernement américain. De plus, le coût de la main-d’œuvre en Chine est trois fois plus élevé qu’en Inde.

Pour le moment, on ne sait pas exactement quels iPhone seront produits en Inde par Foxconn, mais il est fort probable qu’à l’origine, cela ne fonctionnera que sur la production d’iPhone X destinés à être vendus dans le pays à des prix plus abordables pour les citoyens locaux.

Rappelons qu’Apple a également un autre partenaire en Inde : Wistron fabrique depuis longtemps l’iPhone SE et l’iPhone 7 vendus dans le pays.

Dans le même temps, Terry Gou a lui-même confirmé qu’il quitterait son poste de PDG de Foxconn : « J’ai déjà 69 ans et mes 45 années d’expérience dans le secteur me suffisent. C’est mon objectif actuel : permettre aux jeunes d’apprendre d’abord et de prendre les commandes de Foxconn. » Son remplaçant pourrait être Lu Sung-Ching.

Foxconn a été fondée par Gou à Taïwan en 1974. Le premier grand travail consistait à produire les manettes de jeu pour la console Atari en 1980. Un grand pas en avant a été réalisé en 1996, lorsque la société est entrée dans la chaîne d’approvisionnement Apple pour le production de certains composants de châssis. Cette année-là, Foxconn a également commencé à travailler pour IBM, HP et Compaq.

À partir de 1997, Foxconn ne s’est pas limitée à la production de métaux et de plastiques, mais également à celle de composants électroniques. Les principaux clients actuels sont Apple, Sony (pour la PlayStation) et Dell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom