Les dernières données récoltées par Gartner et IDC, le marché mondial des ordinateurs personnels affiche une baisse des ventes de 3% au cours du premier trimestre de 2019, en glissement annuel à 58,5 millions.

Cette baisse serait liée à une pénurie de processeurs Intel dans les PC bas de gamme. Néanmoins, les deux sociétés s’accordent à dire que les performances restent meilleures, voire même dépassent les prévisions dans plusieurs régions. De son côté, Apple aurait enregistré une part de marché de 6,9%, contre 6,8% au premier trimestre 2018.

En termes d’expédition, les ventes de Mac ont légèrement diminué, passant de 4,08 millions à 4,06 millions. Selon IDC, des problèmes matériels, tels que des problèmes de clavier, pourraient affecter les ventes de Mac :

« Apple a connu une légère baisse au cours du trimestre avec 4,1 millions d’unités livrées. Bien que la société ait récemment rafraîchi certains de ses ordinateurs portables, les derniers modèles n’ont pas rencontré le plus grand succès, car les critiques font état de problèmes matériels pouvant affecter les ventes dans les mois à venir. »

Pour Gartner, la baisse serait de 4,6% d’une année sur l’autre, avec des expéditions totalisant également 58,5 millions d’unités. Gartner a tendance à être légèrement supérieur à IDC en termes d’expéditions, avec 61,4 millions d’unités au T1 2018. C’est pourquoi le pourcentage de baisse est plus important pour Gartner.

Concernant le Mac, Gartner parle de 3,98 millions d’unités écoulées au premier trimestre de 2019, en baisse par rapport aux 4,08 d’unités vendues au premier trimestre de 2018. Toutefois, la part de marché mondiale d’Apple est en hausse, passant de 6,6% à 6,8%. Aux États-Unis, Gartner indique qu’Apple représente 13% du marché, ce qui représente une légère hausse en glissement annuel.

Rappelons qu’Apple annoncera ses résultats du deuxième trimestre 2019 le 30 avril, lors de sa conférence dédiée aux investisseurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom