Au cours des cinq prochaines années, le Copyright Royalty Board des États-Unis tente d’augmenter de 44% les tarifs que les services de musique versent aux artistes. Bien que Spotify, Amazon, Google et d’autres se soient opposés à cette décision, Apple ne l’a pas fait et a gagné l’estime des artistes. Comme expliqué par Variety, cette histoire se terminera toutefois par un seul gagnant : Apple Music.

Cette affaire nuit à Spotify. Plusieurs artistes sont en train de supprimer leurs comptes depuis quelques jours, puis de partager le hashtag #cancelspotify sur les réseaux sociaux. Le fait que ces auteurs-compositeurs suppriment les comptes Spotify et le fassent savoir sur les médias sociaux, ajoutant qu’ils continueront à utiliser Apple Music, peut affecter de nombreux utilisateurs aux États-Unis, où Spotify a déjà été surpassé par Apple Music.

Dans tous les cas, la firme de Cupertino en sortira gagnante. Si les services concurrents gagnent en appel, Apple continuera à payer les artistes sur Apple Music. En revanche, si les tarifs étaient augmentés en faveur des auteurs-compositeurs, ils se souviendront d’Apple comme de la seule entreprise à ne pas s’être opposée à la demande du Copyright Royalty Board. Cela pourrait se traduire par une plus grande fidélité des artistes et, indirectement, des utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom