Étant donné les difficultés rencontrées par Apple pour trouver le bon fournisseur de modems 5G pour les futurs iPhone, la société envisagerait de créer ce composant en interne.

Fast Company confirme qu’Intel rencontre de sérieuses difficultés pour respecter les délais impartis à la production du modem XMM 8160 5G qu’Apple souhaiterait utiliser sur l’ensemble de la gamme d’iPhone de 2020.

Cette situation a conduit Apple à perdre confiance en Intel, du moins pour la production de modems 5G. Compte tenu de l’impossibilité de s’appuyer sur Qualcomm et des difficultés de production qui affectent Samsung et Mediatek pour différentes raisons, la firme Cupertino est presque obligée de mettre en œuvre une solution interne.

Apple se prépare donc à développer ses propres modems en interne, avec une équipe de 100 ingénieurs, afin de ne pas dépendre d’Intel ou de Qualcomm, mais ces puces ne seront pas prêtes à temps pour le lancement de l’iPhone 5G en 2020. Si les choses ne changent pas, alors, Apple arriverait en retard sur le marché des smartphones 5G, possiblement en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom