Parmi les annonces d’hier, Apple a présenté son Apple Card conçue en étroite collaboration avec Goldman Sachs. L’Apple Card est une carte de crédit intégrée au portefeuille de l’iPhone qui offrira une remise en argent de 2-3% sur les transactions effectuées avec Apple Pay.

Le PDG de Goldman Sachs, Richard Gnodde, a déclaré à sur la CNBC que la société cherchait des solutions pour faire sortir l’Apple Card des États-Unis à l’avenir, sans entrer dans les détails. En effet, l’Apple Card ne sera d’abord disponible qu’au pays de l’Oncle Sam, dont ses débuts sont prévus pour cet été.

Gnodde est confiant dans le fait que cette carte rencontrera un vif succès, car elle est soutenue par une grande marque de renommée mondiale comme Apple.

La carte offrira un remboursement de 3% sur les achats effectués sur les produits et services Apple, et une remise de 2% sur tout autre achat effectué avec Apple Pay. L’argent est automatiquement retourné sous forme de réapprovisionnement quotidien sur Apple Pay.

L’Apple Card est principalement conçue pour être une carte de crédit numérique, car Apple souhaite inciter de plus en plus de clients à acheter avec Apple Pay. Toutefois, la société a annoncé qu’elle rendrait également disponible une carte physique dans les magasins ne prenant pas encore en charge Apple Pay. Dans ce dernier cas, l’utilisation de la carte physique offrira un remboursement de 1%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom