Après la partie gaming, Apple parle de sa nouvelle application Apple TV pour améliorer l’expérience utilisateur.

Depuis cette nouvelle version, l’utilisateur accédera à des films, des événements sportifs, des émissions de HBO et de Showtime, ainsi qu’aux chaines du câble et du satellite, et à HuLu.

Apple proposera également une section enfant ainsi les contenus affichés seront spécifiquement adaptés à ces derniers. Une émission leur apprendra aussi à coder.

La nouvelle app Apple TV sera disponible au mois de mai, et cet automne sur iPhone et Mac. Apple proposera également son service sur les smart TV Samsung, LG, Sony et Vizio, ainsi que sur les boîtiers TV Roku et FireTV.

Grâce à cette nouvelles version baptisée Apple TV+, Tim Cook pense que cela apportera « quelque chose à la culture ». Bien sûr, il fait référence aux contenus sur lesquels travaille actuellement Apple.

À l’heure de ces lignes, l’immense réalisateur Steven Spielberg est sur la scène du Steve Jobs Theater : « C’est ma première fois chez Apple ». Il prévient qu’il compte ressusciter les « Amazing Stories », spécialement pour Apple TV+.

Spielberg laisse ensuite sa place à Reese Witherspoon et Jennifer Aniston, deux actrices américaines qui joueront dans les contenus produits par Apple. Steve Carell (la nuit au musée…) les a rejoint sur la scène, qui ensemble joueront dans “Morning show”.

Jason Momoa et Alfre Woodard sont également présents pour parler de leur émission de Science-Fiction traitant des humains qui vivent sans voir.

Kumail Nanjiani a lui aussi son moment sur la scène pour parler de Little America qui se concentre sur “des histoires humaines mettant en vedette des immigrants”.

Décidément, Apple ne s’arrête pas en si bon chemin puisque JJ Abrams et Sara Bareilles sont aussi sur la scène.

Pour finir la keynote, Apple fait venir Oprah Winfrey sur scène, la célèbre animatrice et productrice américaine : « Nous voulons être entendus, mais nous devons aussi écouter. C’est pourquoi je m’associe à Apple. »

Oprah explique qu’elle a rejoint le groupe afin de « servir ce moment parce que la plate-forme Apple me permet de faire ce que je fais d’une nouvelle manière. » Elle ajoute qu’elle travaille sur deux documentaires : l’un intitulé Toxic Labor sur le harcèlement au travail, et une autre série de plusieurs parties sur la santé mentale. Oprah dit qu’elle également envisage de « créer le club de lecture le plus grand, le plus vibrant et le plus stimulant de la planète. »

 

Reste à savoir si Apple arrivera à bâtir un service aussi important que celui de Netflix, au point que les gens seront prêts à payer pour ça.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom