Le groupe Khronos a publié les spécifications provisoires d’OpenXR, le standard ouvert pour les plates-formes AR et VR.

Lancée lors de la conférence des développeurs de jeux de lundi, la spécification provisoire OpenXR 0.90 fournit tout ce dont vous avez besoin sur une API multiplate-forme pouvant tirer parti du matériel de support de XR. L’API permet d’accéder à des groupes d’objets et de fonctions communs nécessaires aux applications VR et AR, notamment ceux liés au rendu, au suivi des temps de trame et aux entrées, éléments qui varient normalement entre les différents fabricants de matériel.

L’objectif du projet est de définir les API de manière à ce que les développeurs n’aient besoin que de coder le matériel une fois pour toutes avec le même schéma, au lieu de produire un logiciel avec des différences qui doivent être appliquées à des lecteurs spécifiques. En théorie, cela simplifierait le développement et permettrait aux développeurs de publier des applications adaptées à une utilisation sur de nombreux appareils différents et à un rythme plus rapide. Aujourd’hui, en revanche, les différentes applications doivent être codées différemment pour pouvoir être redirigées vers les plates-formes VR et AR existantes.

Le groupe Khronos compte plus de 140 éditeurs de logiciels et de logiciels dans les domaines de la graphique en 3D, de l’AR et de la réalité virtuelle, de la vision par ordinateur et du Machine learning. Le groupe qui supporte publiquement OpenXR inclut AMD, ARM, Epic Games, HTC, Google, Intel, Microsoft, Oculus, Qualcomm, Samsung, Sony, Valve et autres.

Apple, qui a toujours été intéressée par les applications dans le domaine des solutions AR et par un possible casque maison, fait partie du groupe mais ne prend pas en charge OpenXR et n’adoptera pas cette norme ouverte, sauf pour de futures surprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom