Selon une étude menée par Deloitte aux États-Unis, le plus gros problème auquel Apple sera confronté avec son service de streaming vidéo sera celui de la surpopulation sur ce marché.

L’enquête a été menée auprès de plus de 2 000 consommateurs américains et offre un mélange d’informations positives et négatives à Apple avant le lancement de son nouveau service de streaming vidéo, prévu pour le 25 mars.

La bonne nouvelle est que le marché des services de streaming est énorme et en croissance. Aux États-Unis, de plus en plus de personnes rejoignent les différents réseaux Netflix et Hulu, 69% des personnes interrogées ayant déclaré s’être inscrites pour au moins un abonnement. En 2017, le pourcentage était de 55%.

Le problème est que de nombreux abonnés aux services de streaming vidéo ont du mal à faire un choix à cause des nombreuses alternatives. Près de la moitié des personnes interrogées affirment qu’elles n’auront guère accès à un nouveau service, étant donné qu’il existe jusqu’à 300 alternatives aux États-Unis. Pour cette raison, les utilisateurs sont frustrés de devoir souscrire à plusieurs abonnements afin de voir un contenu différent, peut-être non présent sur une plate-forme plutôt que sur une autre.

De plus, Apple devra faire face à une concurrence de plus en plus féroce, comme avec Netflix, Hulu ou Amazon, mais également par des services qui arriveront dans le futur, comme celui de Disney (qui a récemment finalisé l’acquisition de 21st Century Fox). et d’autres réalités importantes.

La réticence des consommateurs à s’abonner à plusieurs services pourrait être un gros problème pour Apple, étant donné que la société se concentre sur la qualité plutôt que sur la quantité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom