L’un des témoins clés d’Apple dans le procès qui l’oppose à Qualcomm pour violation de certains brevets, a décidé de se retirer et de ne pas répondre aux questions des avocats.

Il s’agit de l’ingénieur Arjuna Siva, qui aurait dû confirmer ce que les avocats d’Apple ont déclaré ces derniers jours : l’un des brevets de Qualcomm est basé en réalité sur une idée présentée à la société par l’un des ingénieurs d’Apple de l’époque.

Plus précisément, le brevet en question concerne un procédé permettant à l’appareil de se connecter immédiatement à Internet une fois qu’il est allumé et de gagner de la place à l’intérieur de l’appareil. Comme pour l’iPhone, cette technologie permet à Apple d’éviter l’installation de mémoire non volatile pour le processeur de la série A de l’iPhone et un processeur de modem sans fil.

Selon Apple, son ancien ingénieur, Arjuna Siva, a présenté cette idée aux ingénieurs de Qualcomm dans un courrier électronique déposé en preuve devant le tribunal. Cependant, Siva a déclaré que son nouvel avocat lui avait conseillé de ne pas répondre aux questions d’Apple et qu’il n’avait donc pas l’intention de prendre part au procès. La seule solution pour Apple est de poursuivre Siva en justice, mais les chances que cela se produise sont très faibles.

On ne sait pas exactement pourquoi Siva n’aide pas Apple, mais un avocat de la société a remarqué que le nouveau consultant de Siva était un ancien partenaire de Quinn Emanuel, le cabinet d’avocats représentant Qualcomm. Les avocats d’Apple ont accusé Qualcomm d’avoir manipulé des témoins et ont averti qu’Apple n’avait pas l’intention de faire intervenir Siva, car il est désormais considéré comme un “témoin contaminé”.

L’avocat David Nelson de Quinn Emanuel a nié l’accusation de sabotage de témoin : « Je ne me fâche pas très souvent, mais je considère cela comme une attaque personnelle ! »

Le juge Sabraw a répondu en suggérant que le tribunal poursuive l’examen des événements de ces dernières heures, mais a déclaré à l’avocat Nelson qu’il n’existait pour le moment aucune preuve de lien quelconque entre son cabinet et Arjuna Siva.

La bataille entre Apple et Qualcomm devient de plus en plus intense.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom