Selon CNET, les vinyles et les CD ont dépassé les gains d’iTunes Store sur le marché de la musique. Une situation complètement inversée par rapport à il y a à peine 4 ans, même si l’ensemble du secteur est régi par les services de streaming.

Le nouveau rapport indique que la musique téléchargée numériquement, y compris celle sur iTunes, ne représentait que 11% des revenus des maisons de disques aux États-Unis en 2018. Les CD et les disques vinyles ont atteint 12% (9,85 milliards dollars), dépassant la musique en streaming pour la première fois depuis des années. De toute évidence, les services de musique streaming continuent de stimuler l’industrie de la musique, avec 75% des revenus enregistrés en 2018.

En 2016, la musique téléchargée numériquement représentait 34% du marché.

Les données confirment que les CD et surtout les vinyles sont de nouveau à la mode et sont de plus en plus achetés par les mélomanes. La musique numérique est de bonne qualité, et vous permet d’avoir un accès immédiat à des millions de chansons, mais certains préfèrent le charme d’un vinyle, et rentrer chez eux pour l’ouvrir et l’écouter sur une vieille platine.

Les abonnements aux services de musique en streaming tels qu’Apple Music et Spotify ont augmenté de 33%, soit 6,66 milliards de dollars. En revanche, les téléchargements numériques ont enregistré une baisse de 26%.

Et vous, préférez-vous les plateformes musicales ou les vinyles ou CD ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom