La prochaine puce A13 que nous retrouverons sur l’iPhone cette année continuera à être fabriquée selon un processus de production de 7 nm, mais les choses pourraient changer en 2020 avec le modèle A14.

Selon les dernières informations, TSMC, la société qui fabrique les puces Apple, devrait fabriquer une puce avec un processus de production de 5 nm pour l’iPhone en 2020.

Les tailles de fabrication ne sont pas directement liées aux performances, mais des intervalles plus rapprochées entre les transistors se traduisent généralement par une efficacité énergétique et un espace accrus pour davantage de transistors sur la même surface, ce qui entraîne de meilleures performances. La puce Bionic A12 de l’iPhone et la puce A12X de l’iPad ont été les premières à être fabriquées avec un processus de fabrication de 7 nm et ont dépassé de loin les résultats de référence.

La prochaine puce A13 continuera à utiliser le même processus à 7 nm, mais TSMC adoptera pour la première fois la lithographie extrême ultraviolette (EUV), ce qui permet de tracer des motifs microscopiques plus complexes sur une puce. Dans un premier temps, TSMC utilisera le EUV sur les quatre couches les plus importantes de la puce, puis dans les prochains mois, il est prévu de l’utiliser sur 14 couches.

Toutefois, compte tenu de la demande énorme de l’offre d’Apple, il est très probable que la puce A13 soit fabriquée selon l’approche la plus prudente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom