Certains documents révèlent qu’Apple stocke certaines informations utilisateur d’iCloud en Russie sur des serveurs locaux, conformément à une loi nationale.

Apple explique que sur les serveurs russes sont stockées les données iCloud de ceux qui vivent dans le pays, limitées au nom complet, à l’adresse, au courrier électronique et au numéro de téléphone. Les seules exceptions concernent les employés d’Apple en Russie, pour lesquels le numéro de passeport, la chronologie de leurs emplois et leurs revenus sont stockés sur des serveurs locaux. Les serveurs russes, les messages, les photos, les contacts et les documents sont exclus.

Apple a dû stocker ces données sur des serveurs russes conformément à la législation locale, comme ce fut le cas il y a quelques mois en Chine. Sur ce point, Tim Cook s’est toujours assuré que toutes les données des utilisateurs d’Apple, quel que soit leur emplacement physique, soient cryptées et sécurisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom